FIL D'ACTUALITÉ

L’intriguant quartier des Brotteaux

Ce quartier n’a pas toujours été celui qu’on connaît aujourd’hui. Les belles façades Art Déco du début XXème siècle cachent un passé agité et même sanguinaire.

Historique

En remontant à la Révolution, on découvre que Lyon s’est soulevée contre les membres de la Convention, lesquels avaient installé une guillotine place des Terreaux. A cette révolte, la « Terreur rouge » réplique jusqu’à bombarder la ville le 12 Octobre 1793. Tous les participants à l’insurrection sont pourchassés, guillotinés, fusillés, parfois même piétinés vivants !
La chapelle des Brotteaux, qui se visite au 147 de la rue de Créqui, leur rend hommage. De style néo-byzantin, sa crypte abrite un autel étrange réalisé à partir de crânes et d’ossements, exhumés des fosses communes !

La naissance d’une gare

Plus proche de nous, vers la fin du XIXème siècle et en pleine révolution industrielle, le quartier a vu se dessiner les boulevards, les immeubles bourgeois et leurs décorations faites de ferronneries, de motif floraux et autres balcons végétalisés…bien que la transformation ait d’ailleurs démarré dès la fin du XVIIIème s. sous l’impulsion de l’architecte et urbaniste Jean-Antoine Morand de Jouffrey. Ce quartier est parfois appelé quartier Morand.

A l’emplacement de la gare s’élevait un fort dit des Brotteaux. Celui-ci détruit en 1859, laissera place à une gare, elle–même déplacée et reconstruite en retrait pour donner naissance à la place Jules Ferry.

Tout autour et sur le Boulevard des Belges, on retrouve la forte influence de l’Art Nouveau sur la décoration de bon nombre d’immeubles, plus que sur l’architecture elle-même. Il suffit de lever le museau ou de prendre un verre à la Brasserie des Brotteaux pour s’en rendre compte !

La gare (actuelle) des Brotteaux fut la première gare de Lyon. Elle a été inaugurée en 1908 après 4 ans de travaux, sur les vestiges de l’ancien fort militaire, symbole du boom du tourisme sur la ligne Paris-Lyon-Méditerranée.
Imaginée par un architecte parisien, Paul d’Arbaut, et de l’architecte Victor-Louis Rascol, son style n’est pas sans rappeler celui du Musée d’Orsay, de la même époque.
Elle sera longtemps l’une des quatre gares importantes de la ville de Lyon, avec Perrache, Vaise, La Guillotière. Avec l’arrivée du TGV, la SNCF l’abandonnera en 1983 après la construction de la gare de la Part-Dieu. En revanche, de nombreux travaux de restauration (toitures, façades, marquises) commandités par le syndicat de l’Espace Brotteaux et avec le soutien de l’Etat et de la ville de lyon, ont été effectués de 2002 à 2006, pour un montant total de plus de 7 millions d’euros.
Cette rénovation a été alors couronnée par le prix Rhônalpin du patrimoine.

IMG_0197

Monuments et particularités à voir dans le quartier

  • La gare des Brotteaux  – Classé MH ( 1982), le bâtiment de la gare abrite désormais une salle de ventes aux enchères, un des restaurants de Paul Bocuse, baptisé l’Est, mais aussi le Boudoir ainsi qu’une boîte de nuit, le First Tendency,
  • la fontaine de la place du Maréchal-Lyautey – Inscrit MH (1975), confié au sculpteur Guillaume Bonnet et construite en 1865,
  •  l’ église Saint-Pothin  – Inscrit MH (2007), édifice néoclassique construit entre 1841 et 1843,
  • le Pavillon de Flore : immeuble d’habitations de style Art déco, de 1930, rue Waldeck-Rousseau,
  •  le boulevard des Belges et ses hôtels particuliers,
  •  la Brasserie des Brotteaux et sa marquise et ses céramiques Art nouveau, ouverte depuis 1913,
  •  le Parking Morand, parcours muséographique dédié à l’œuvre de l’architecte-urbaniste ainsi qu’un buste de Jean-Antoine Morand de Jouffrey, créateur du quartier des Brotteaux,
  • l’ancien hôtel « Lugdunum » faisant face à la gare des Brotteaux, de 1924.

IMG_0207

3 Comments on L’intriguant quartier des Brotteaux

  1. Thanks for finally writing about >The Brotteaux district,
    intriguing and living – Welcome In Town <Liked it!

  2. Hello to all, as I am actually keen of reading this weblog’s post to be updated regularly.

    It carries good material.

  3. Hello friends, good piece of writing and pleasant arguments commented here, I am genuinely enjoying by these.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*