FIL D'ACTUALITÉ

La Maison des Canuts

Pour tout connaître des artisans de la soie et leur histoire

logo

Ce conservatoire vivant des savoir-faire qui ont fait la richesse de la soierie lyonnaise est situé à la Croix Rousse, dans ce quartier populaire, autrefois peuplé d’ouvriers et d’artisans, et aujourd’hui encore synonyme de laboratoire social.

A Lyon, le mot canut revient souvent dans les conversations – surtout dans ce 4ème arrondissement de Lyon, mais on connaît souvent mal ses origines, son histoire et surtout ce que cet ouvrier tisseur a apporté au progrès social dès le début du XIXème siècle.

A la maison des canuts, on y découvre les différentes techniques de tissage, le fonctionnement d’un métier à bras (destiné à l’ameublement) ainsi que l’histoire de ces ouvriers, qui se sont soulevé à plusieurs reprises pour obtenir de meilleures conditions de vie pour eux et leurs familles.

L’origine du mot canut

Le terme est apparu pour la première fois en 1805 dans l’ouvrage d’un professeur au Conservatoire des arts de Lyon, Mr Lasselve.

Plusieurs hypothèses existent :

  • Il pourrait s’agir de la condensation de l’expression « voici les cannes nues ! » (une canne sans breloque ni ruban étant considérée comme un signe de pauvreté).
  • Il pourrait également venir du mot italiencanuto qui signifie « chenu »4.
  • Mais, plus vraisemblablement, le mot « canut » désignerait celui qui utilise la canette (dévidoir à fil, en bois à bout ferré, qui navigue sur le métier en sonnant « bistanclaque-pan »).

Le terme de « canut » était au XIXe siècle considéré comme péjoratif

Les révoltes des canuts au XIXème siècle

Le 18 Octobre 1831, pour obtenir l’instauration d’un tarif, permettant ainsi de limiter la baisse des prix, les canuts demandent au préfet de jouer les intermédiaires auprès des fabricants. Une semaine plus tard, le Conseil des Prud’hommes (créé à Lyon en 1806) se voit confié la mission de surveiller l’application du nouveau tarif.

Evoquant les principes de la Révolution consacrant le principe de non-intervention de l’Etat, une centaine de ces fabricants refuse d’appliquer le nouveau barème, et provoque alors le premier soulèvement.

La première révolte des canuts (environ 40 000 incluant les maitres artisans tisserands – les canuts- et leurs « compagnons », employés à la journée) eut lieu le 21 Novembre 1831.

Pas moins de 20 000 hommes furent alors envoyés par le Duc d’Orléans pour réprimer le mouvement. Les morts se comptèrent en centaines, autant du côté des insurgés que des soldats de l’armée royale.

La deuxième insurrection éclata 3 ans plus tard en 1834 puis une dernière fois en 1848.

Si ces insurrections sociales ont été un échec quant aux revendications demandées, leur retentissement a été considérable tant en France qu’en Europe. Elles ont fait naître dans la conscience ouvrière le sentiment d’une réelle communauté d’intérêts, et influencé les grands mouvement de pensée sociale ( Saint Simoniens, Karl Marx, Proudhon…)

révolte

La fameuse marionnette Guignol est elle-même la création d’un canut, Laurent Mourguet, lequel créa ce personnage pour détourner l’attention des patients auxquels il arrachait les dents sur les marchés après avoir dû abandonner son métier de tisseur.

guignol

Il s’installa ensuite avec son castellet et ironisait sur la situation économique et politique de l’époque.

 

Au fil du temps

Dans les années 1860/1870 avec l’apparition des métiers  mécaniques, nous allons entrer dans une production « de masse » avec des tissus plus simples produits plus rapidement.

Des usines vont se développer dans la région en quittant la ville, à la recherche de l’énergie la plus communément utilisée à l’époque : l’eau.

Pour autant les plus beaux tissus continuèrent d’être fabriqués à Lyon et surtout à la Croix-Rousse. Il est vrai également que la main d’œuvre dans les campagnes était plus « docile ».

Certes d’autres éléments interfèrent : la pébrine qui dévaste les élevages (il ne faut cependant pas oublier que nous n’avons jamais produit que 50% de nos besoins !) l’arrivée de la viscose, puis du polyamide (Nylon) du Polyester vont changer la donne. Mais à chaque fois nous allons nous adapter et continuer à tisser.

Aujourd’hui la région Rhône Alpes est première région textile de France et la 1ère ou 2ème en Europe (selon les années) pour les TUT (Tissu à Usage Technique). Ce ne sont pas moins de 17.000 personnes avec encore tous les savoir-faire présents sur le territoire.

Les modes de vie changeant nous avons « chassé » les industries des villes et notamment le textile qui au tournant des années 1970 a déserté Lyon.

Cette industrie parvient toutefois à rebondir depuis quelques années en s’attachant à développer l’industrie des tissus synthétiques puis plus récemment des applications technologiques pour l’industrie aéronautique, spatiale et même électronique !

 

La visite

Pour vraiment connaître ce qui fait partie du patrimoine lyonnais, parcourir cinq siècles de l’histoire de la soierie de façon instructive et ludique, la Maison des Canuts vous invite à venir découvrir  son nouveau site rénové et agrandi.

A l’origine, l’invention de la mécanique de Mr Jacquard permettant de tisser plus aisément des dessins (les façonnés) a d’ailleurs été décisive. Elle est illustrée par des démonstrations de tissage sur métiers à bras, le cycle du ver à soie et bien sûr la démonstration de l’apport social des fameux canuts.

La boutique vous permettra de repartir avec un magnifique foulard, une écharpe, une cravate…en soie bien sûr, souvenirs de l’excellence des artisans régionaux.

boutique

Et en plus…

Pour mieux connaître et apprécier la ville, la Maison des Canuts propose des visites jumelées – incluant bien sûr leur site à la Croix Rousse – avec :

  • Fourvière, la colline qui prie
  • Les Traboules de la Croix Rousse
  • Un thème sur la Résistance
  • Le Musée Gadagne, le Musée des Tissus et Arts Décoratifs

 

Donc selon ses envies, il est possible de réserver  une visite guidée et partir à la découverte de Lyon sur le thème culturel, historique, architectural…

 

Contact :

MDC

10-12 rue d’Ivry

69004 Lyon

Métro : Croix Rousse

Tel : 04 78 28 62 04

info@maisondescanuts.fr

www.maisondes canuts.fr

plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*